mes ventes de livres ne sont pas énormes

...
mais en réduisant les frais au maximum je parviens à en vivre
On vous fait croire qu'il faut vendre au moins 100 000 livres chaque année pour en vivre, de sa plume, pour devenir un écrivain professionnel ?
Dans l'édition classique, ces chiffres sont avancés.
Dans l'édition indépendante, les frais peuvent être minimes. Un imprimeur et c'est tout. Certes des frais de vente, de déplacement, d'envoi des livres. Avec internet et l'édition numérique, je peux même vendre des versions numériques à cinq euros.
Mon modèle économique n'a pourtant pas droit à la presse nationale. Il faut dire que cette presse vit de liens très étroits avec l'édition dite classique : quel journaliste ne nourrit pas l'espoir d'être édité par UN GRAND EDITEUR ?
Alors, silence des médias. Silence, ils font des affaires.



Ajouter un écrit cohérent



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

sur le forum : Code naf 9003B La réalité en auto-édition
LIRE PROPOS et commentaires.


Etre écrivain : les romans en vidéo
Etre écrivain : les pièces de théâtre
Vous abonner à la chaîne info ecrivain.biz :