Amazon désillusion dans un roman naturellement... comme on dit...

...
un collaborateur de Monsieur Xavier Garambois...

LV Amazon désillusion

20 avril 2012

Appel d’un collaborateur de Monsieur Xavier Garambois...
Immédiatement je regrettais d’avoir communiqué mon numéro de téléphone, en pensant « une conversation, ça ne laisse aucune trace », et d’une moue témoignais aux anges sûrement installés à mes côtés, mon regret ne pas avoir réinstallé le matériel d’enregistrement des communications dans ce bureau...

« Il n’existe aucun contrat entre la société Amazon et monsieur Kader Terns. »

« - Pourquoi aurait-il inventé cette histoire ?
- Peut-être pour que vous lui écriviez un texte de meilleure qualité que celui ayant réussi à s’imposer en tête des ventes de notre plateforme !

(...)

- Mais est-ce qu’un texte mi autobiographique mi regard d’un écrivain, moi, sur Kader Terns, vous intéresse ?
- Tous les textes nous intéressent, vous savez, monsieur Ternoise, et nous suivons avec intérêt votre travail, même si nous ne pouvons pas le soutenir plus que d’autres... »

J’apprenais qu’ils n’avaient pas l’intention de signer de contrats d’exclusivité avec des auteurs en France... Mon rêve d’un lancement exceptionnel s’envolait...

Il aurait donc inventé toute cette histoire pour se rehausser dans l’estime de Nadège et « blanchir dans leur couple » 150 000 euros ! Et moi, je n’étais qu’un subalterne de sa supercherie. Bien payé mais pris pour un con !

Il avait payé 10 000 euros pour le cul de Nadège. Il pouvait en sortir 40 000 pour refermer le piège.


Lisez : "Le roman de la révolution numérique", de Stéphane Ternoise



Ajouter un écrit cohérent



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

sur le forum : Code naf 9003B La réalité en auto-édition
LIRE PROPOS et commentaires.

Etre écrivain : les romans en vidéo
Etre écrivain : les pièces de théâtre
Vous abonner à la chaîne info ecrivain.biz :